La Position Latérale de Sécurité

Informations de la page

 

Catégorie : Les gestes de base Formations : P.S.C.1 - P.S.C.2 - A.F.G.S.U. - S.S.T. - P.S.E.1

Temps d'étude : 15 minutes

Importance (/5) :

 

Sommaire :

1. Informations de la page
2. Les objectifs
3. Le scénario
4. Le protocole
5. Les 10 étapes de la P.L.S.
6. Les cas particuliers

 

 

Les objectifs

A la fin de ce chapitre, vous devez être capable de:

- De reconnaitre les caractéristiques favorisant le placement en position latérale de sécurité

- De placer une victime en position latérale de sécurtité

- De connaître les risques encourus en d'absence de gestes efficaces.



Le scénario

Lors de vôtre promenade dominicale le long de la rivière, vous apercevez une personne inconsciente sur le bord de la route. Ayant constaté une respiration spontanée, vous vous devez de la placer en position latérale de sécurité.

 

 

Le protocole

 

langue-tombee.png

- Quand ? : La position latérale de sécurité (P.L.S.) se pratique lorsque la victime n'est pas consciente mais qu'elle respire spontanément. Ces différentes caractéristiques, se relèvent lors du premier bilan.

- Pourquoi ? : Quel serait le risque de laisser une victime sur le dos ? Il en existe plusieurs en réalité... Le premier risque, et le plus lourd, serait l'obstruction des voies aériennes par la chute de la langue vers l'arrière. De ce fait, la trachée est bouchée et cette situation peut évoluer vers l'arrêt cardio-respiratoire et circulatoire. Or, la respiration naturelle et spontanée ne peut se faire que lorsque les voies aériennes supérieures sont parfaitement dégagées. Donc si une abstinence de gestes constitue un risque vital, la mise en position latérale de sécurité permet d'attendre les secours médicalisés. Le second risque, est le reflux de différents liquides présent dans la gorge (salive, sang, liquide gastrique...) dans les voies respiratoires voir dans les poumons, ce qui peut entraîner de graves dommages. C'est pourquoi, il est vivement conseillé de placer la victime sur le côté.

 

 

Les 10 étapes de la P.L.S.

 

Placer une personne en P.L.S. n'est pas bien compliquée, même si la personne fait un certains poids. Seulement, elle demande une certaine rigueur dans la manipulation de la victime, notamment dans la mobilisation de sa colonne vertébrale. Voila à en 10 étapes comment placer correctement une personne en P.L.S. La victime est allongée sur le dos. Assurez-vous que ses jambes sont allongées côte à côte. Si ce n'est pas le cas, rapprochez-les délicatement l'une de l'autre, dans l'axe du corps de la victime.


 

Etape 1

Agenouillez-vous à coté de la victime (au niveau de sa taille), desserrez sa cravate, son col, sa ceinture et retirez-lui ses lunettes. Vérifiez que les voies aériennes sont libérées.

p-l-s-etape-1a.png

Etape 2

Placez le bras de la victime le plus proche de vous, à angle droit de son corps. Pliez ensuite son coude tout en gardant la paume de sa main tournée vers le haut.

p-l-s-etape-1b.png

Etape 3

Saisissez d'une main le bras opposé de la victime et placez le dos de sa main contre son oreille côté sauveteur.
p-l-s-etape-2.png

Etape 4

Maintenez la main de la victime pressée contre son oreille, paume contre paume.
p-l-s-etape-3.png Etape 5 Avec l'autre main, attrapez la jambe opposée, juste derrière le genou et relevez-la tout en gardant le pied au sol.
p-l-s-etape-4a.png Etape 6 Si les épaules de la victime ne tournent pas complètement, coincez le genou de la victime avec votre propre genou, pour éviter que le corps de la victime ne retombe en arrière sur le sol, puis saisissez l'épaule de la victime avec la main qui tenait le genou pour achever la rotation.
p-l-s-etape-4b.png Etape 7 Dégagez votre main qui est sous la tête de la victime, en maintenant le coude de celle-ci avec la main qui tenait le genou (pour ne pas entraîner la main de la victime et éviter toute mobilisation de sa tête).
  Etape 8 Fléchissez la jambe du dessus pour que la hanche et le genou soient à angle droit (de façon à stabiliser le corps de la victime).
  Etape 9 Ouvrez la bouche de la victime avec le pouce et l'index d'une main, sans mobiliser la tête, afin de permettre l'écoulement des liquides vers le bas.

p-l-s-finale.png

Etape 10

Vérifiez que votre position est correcte :

• La position est stable

• Les mouvements effectués sur la personne accidentée doivent économiser ceux de la colonne vertébrale (surtout les cervicales)

• La victime est dans la position la plus latérale possible

• La tête a été basculée en arrière et sa position permet l'écoulement des fluides vers l'extérieur

• Le thorax ne doit pas être comprimé car les mouvements respiratoires doivent être amples.

• Le sauveteur doit pouvoir surveiller la respiration de la victime et l'état des voies respiratoires sans problèmes. Pour s'aider, il peut poser une main sur l'abdomen de la victime pour relever la présence de mouvements respiratoires.

 

 

Les cas particuliers

 

Le protocole de mise en position de sûreté, décrit ci-dessus, est généralement utilisé pour l'adulte. Il existe néanmoins quelques cas particuliers.

La femme enceinte : Pour une femme enceinte, la P.L.S. se pratique sur le côté gauche exclusivement. Le but est d'éviter une détresse due à une compression du placenta, et des vaisseaux de l'abdomen. La mise en P.L.S. à droite pourrait causer des dommages au foetus.

La personne traumatisée : En cas de lésions importantes avec un saignement (Thorax, Membres...), le blessé est allongé, dans la mesure du possible, sur le coté atteint. Les vaisseaux touchés sont alors comprimés et le saignement peut éventuellement être stoppé.

Le nourrisson et l'enfant : Devant ce genre de situation, le sauveteur devra exercer une légère stimulation, afin connaître avec certitude l'état de conscience de l'enfant. Dans ce cas, la mise en P.L.S. est identique que celle de l'adulte.

La victime est sur le ventre : Depuis 2007, il à été demandé aux sauveteurs de retourner avec précaution la victime, afin de pouvoir effectuer le premier bilan. Si la personne est inconsciente et respire, la mise en P.L.S. est identique à celle des personnes retrouvées sur le dos.

La victime est inconsciente et présente des convulsions : Lorsque qu'une personne présente des convulsions, faites attention de ne pas vous tenir trop près de la victime, pour ne pas vous blesser. Afin de la protéger également, écartez tout ce qui pourrait lui porter atteinte (chaises, tables...). Une fois la crise convulsive terminée, libérez les voies aériennes, vérifiez la présence de la respiration est l'absence de conscience, puis, repositionnez la personne en P.L.S.


 

Avertissement : L'ensemble des formations proposées sur ce site ne se substitue pas à une formation distribuée par les organismes agrées. La mise en pratique de ces conduites à tenir relève de votre entière responsabilité. L'association Os-secours décline toute responsabilité face à une mauvaise mise en pratique de ces conduites.

Date de dernière mise à jour : Dimanche, 22 Septembre 2013

Mentions légales

Copyright © - L'intégralité des oeuvres fixées sur ce support (textes, images, vidéos...) sont la propriété de l'association Os-secours. Toute copie ou reproduction totale ou partielle sont strictement interdits sans autorisation et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires. Pour plus d'informations, consultez la page des Mentions légales.